Je consomme donc je suis ?

Bonjour à toutes et tous, 

On y est ! La période des soldes d’été a commencé un peu partout. les sites, les magasins et toutes sortes de commerces sont prêts à afficher fièrement leurs étiquettes rouges, jaunes, chiffres spectaculaires barrés pour nous faire envie…mais surtout pour nous faire consommer toujours et encore plus !

J’avais envie de partager avec toi aujourd’hui ma réflexion et surtout mon changement de manière de consommer. Car OUI, je l’avoue j’ai été ce qu’on appelle une “acheteuse compulsive” même si mon degré n’atteignait pas un niveau pathologique, je sais bien que la plupart de mes achats n’étaient pas motivés par la nécessité pure de posséder cet objet, vêtements ou autres, mais plutôt motivé par le plaisir instantané et éphémère que l’achat immédiat de la chose allait me procurer.

Dans cet article, loin de moi l’envie de vous faire la morale car chacun est libre de faire ce qu’il souhaite de son argent, mais j’aimerai vous partager un changement de cap et une consommation plus réfléchie qui guide aujourd’hui ma vie. 

Je me suis donc mise à m’intéresser à la mouvance du “minimalisme” et à pousser ma réflexion un peu plus loin que celle d’acheter mécaniquement tout ce qui “me semblait” être nécessaire à ma vie, mon bonheur ! Bien évidemment le but pour moi, n’était pas de passer du tout au rien, mais de voir comment affiner mon jugement sur ce que j’achète et trouver une forme d’équilibre en accord avec ce que je suis devenue aujourd’hui !

 

 

Définition du “Minimalisme” 

Le minimalisme est une manière de vivre adoptée par un bon nombre de communautés aujourd’hui dans pas mal de pays en Europe. On opte pour le choix d’une vie désencombrée, avec moins d’objets possibles (le nécessaire commun) pour avoir plus d’espace pour soi.

Pourquoi je me suis intéressée à ce mode de vie et bien tout simplement parce que c’est un concept qui me parle de plus en plus au fil du temps. J’ai récemment opéré un changement radical dans ma vie en déménagement d’une grande ville pour une station de montagne en Haute Savoie, j’ai quitté mon job pour me mettre à mon compte. Tout cela, a évidemment eu un gros impact sur ma manière de consommer et mon rapport avec la consommation en masse.

Pourquoi ce remue ménage dans ma tête? 

Mon changement de vie m’a amené à habiter dans une zone où le shopping le plus proche (je parle de Centre commercial digne de ce nom) est à plus de 40 min de route, du coup tu réfléchis à deux fois avant de descendre en ville. Eh oui, c’est incontestable si tu habites au milieu des magasins et grandes surfaces la tentation est bien plus forte ! Je le constate souvent quand je voyage ou me rend dans une zone plus commerciale…ça y est l’enviee d’achats compulsifs revient au galop, on reste des êtres humains !

Une autre réflexion que je me suis faite aussi, c’est tout simplement celle de constater l’accumulation d’objets, bouquins et tas de babioles que j’ai pu amasser au fil du temps lors que j’ai déménagé ! Le plus choquant pour moi a été au niveau des fringues…le nombre de vêtements jamais ou peu portés, dont j’avais même oublié l’existence… Du coup, grosse prise de conscience pour moi !

L’heure du changement

Ce constat m’a fait beaucoup réfléchir surtout lorsque je me suis posé la questions suivante : De quoi ai-je vraiment besoin et dont je me sers vraiment ? La réponse : pas grand chose. J’ai même été jusqu’à calculer la perte d’argent faite depuis quelques années et c’est la que le bât blesse. A l’heure de la crise du climat (nos ressources naturelles qui diminuent) et de la surconsommation, j’avoue que je me suis mise à remettre en questions ma façon de fonctionner. Il fallait pour moi être cohérente avec ma nouvelle façon de vivre ! J’ai donc décidé de revoir ma copie et de changer mes habitudes et commencer à consommer plus « responsable » sur tous les plans.

 

 

1er étape : Le tri 

J’ai tout simplement commencé par faire le tri dans mes affaires. Les bénéfices, c’est de constater qu’on a plein de choses qu’on avait achetées en se disant « oui, je vais l’utiliser ou le mettre tous les jours » mais qui au final n’ont jamais servies et c’est valable pour les objets, les vêtements ou tout type d’accessoires (appareils ménagers, électroniques etc). Ce tri va te permettre de constater les dégâts et prendre conscience de ta consommation, mais aussi de penser à donner ou vendre certains de ces articles pour  récupérer une partie des dépenses. Au lieu de garder des choses que l’on utilise jamais pourquoi pas en faire profiter d’autres à moindre prix. Pour cela, il existe des tas de sites de revente (boncoin, vinted, untiedwardrobe que je recommande). 

Bilan : on se sent débarrassé de superflus et on repart sur de nouvelles bases ! 

2ème étape : Stop au « je suis consomme donc je suis ! » 

Je m’explique…bien souvent on consomme parce qu’on pense que le produit qu’on souhaite acquérir va nous rendre heureux. On connaît tous ce sentiment d’avoir envie d’acheter quelque chose, le faire et oublier quelques jours plus tard son existence. Ce qui nous procure une sensation de bonheur réside principalement au moment de l’acquisition ! On a tous dit un jour « il me le faut » et mis de côté ce mixeur magique qu’on pensait utiliser matin, midi et soir…et qui a fini encombrant notre plan de travail dans la cuisine. Et c’est valable pour tout, grands ou petits objets, plus ou moins coûteux. 

Pour moi, le travail a commencé à cet instant j’ai mis en place des astuces pour éviter les achats impulsifs. 

  • Eviter de trainer dans les magasins, ça peut paraître stupide mais c’est le basique ! Souvent quand je ne savais pas quoi faire je me disais « bon, je vais faire un petit tour dans les magasins mais je n’achète rien ». Evidemment, cela ne se passe jamais comme prévu et face à la tentation, on craque trop souvent ! Je repense à lorsque j’étais étudiante ou que je travaillais en plein milieu de la ville et que j’avais un pause déjeuner genre 1h ou 2h à tuer, ne sachant pas trop quoi faire il m’arrivait trop souvent de faire les magasins par automatisme ou ennui. L’astuce c’est de toujours prendre avec toi un livre (celui que vous n’avez jamais le temps de lire), un magazine à portée de main pour te poser dans un café ou encore mieux dans un jardin. Le faite de prendre du temps pour toi va déjà être quelque chose de positif mais va t’éviter de flâner en ville à la merci de toutes les tentations.
  • Ne jamais acheter sur un coup de tête…Si tu vois un article qui te ne l’acheter jamais dès la première fois, dis-toi que tu reviendras et l’achèteras un autre jour. Le faite de ne pas succomber dès la 1ère pulsion va déjà te permettre de réfléchir sur la nécessité de ce nouvel achat. Parfois, c’est une simple pulsion qui passe après une très courte réflexion ! Et si on y pense jour et nuit qu’en ayant pesé le pour et le contre, le désir d’acheter cet objet persiste, alors c’est qu’il en vaut sûrement la peine. En plus, si tu ne l’achète pas tout de suite suivant le type d’article, tu pourras prendre le temps de comparer des prix sur internet et le trouver à un meilleur prix. 
  • Se poser la simple question : Est-ce que j’ai déjà ce même type de bien, en ai-je vraiment besoin ? Et je dis bien « besoin » pas « envie ». Pour moi cela marche très bien pour les vêtements, le simple faite de réfléchir sur ce type de détail me fait me rendre compte que j’ai déjà un pull identique par exemple ou que je ne porte jamais de motifs de ce genre et que du coup je risque de ne pas le porter du tout. C’est encore une fois basique mais ça fonctionne.
  • Ne pas tomber dans le piège du shopping sur le web. Eh oui, aujourd’hui on sait que 80% du shopping se fait depuis son canapé bien au chaud sans avoir à bouger de chez soi. Alors, c’est sûr c’est super pratique, mais le piège surtout pour les sites de vêtements comme Zalando, Asos et tous les autres, c’est d’avoir tendance à commander en se disant “je pourrais payer plus tard “(pour certains sites) et de ne pas se rendre compte de la quantité que l’on achète. Dans un magasin, lorsque  tu rends à la caisse avec ta pile d’articles tu peux constater «réellement » les dégâts et tu auras plus de facilité à limiter les dépenses. L’autre piège classique « si ça ne ma plaît pas, je renvois » et on le sait que ça ne marche pas, on a toutes et tous la plupart du temps tendance par flemme à ne pas les renvoyer…
  • Un autre astuce pour celles ou ceux qui ont vraiment des gros soucis de dépenses : Payez avec du cash ! Pourquoi, parce que tout simplement le faite de devoir retirer l’argent et d’avoir physiquement cette somme dans les mains, rend les chiffres réels pour ton cerveau. Le faite de payer avec du cash, te permettra de te rendre compte de la valeur de ce que tu achètes. C’est psychologique, mais l’information liée à la dépense sera mieux enregistrée grâce à ce processus que celui de passer ta carte bancaire virtuellement dans une machine. Bien souvent, si on utilise du cash on se dit « comment j’ai fait pour dépenser cette somme ? », on a l’impression que l’argent s’est volatilisé plus rapidement que prévu ! 
  • Le rangement…si si ! Parfois comme je l’ai mentionné plus haut, on oublie tout simplement ce qu’on possède et du coup on rachète. Alors fais de temps en temps le ménage dans ton appartement, tes placards, et tes armoires, c’est magique ! On redécouvre certaines choses oubliées et on leur donne une deuxième vie. Pour les vêtements, c’est très efficace ou même des livres car avant d’en acheter des nouveaux, pourquoi ne pas tout simplement lire ceux qu’on a même pas encore ouverts. 
  • Je revends et achète du second main dans des vides dessings ou sites dédiés ! Car bien évidemment on a le droit de se faire plaisir de temps en temps alors pourquoi pas le faire de manière “utile”. On revend les articles qu’on ne met plus et on rachète des articles de seconde main (on trouve fréquemment de belles pièces quasi ou entièrement neuves). Alors pour éviter de cumuler on choisit de remplacer, cela évite nos armoires d’être remplies à craquer de vêtements, accessoires ou autres qu’on n’utilise plus et qui pourraient faire le bonheur d’un(e) autre ! 

Ce sont mes petites astuces de base que je pratique au quotidien et qui fonctionnent pour moi alors pourquoi pas pour toi ! Ils ne sont vraiment pas révolutionnaires mais si simples et accessibles à tous. Ma démarche dans cet article, c’est véritablement pour moi de partager les petites choses que j’ai mises en place dans ma vie pour m’aider à me sentir mieux et éviter de tomber dans certains pièges comme cette fausse croyance que “plus on possède de choses, plus on est heureu(se)x ! “

 

 

Ce qui a changé dans ma vie ? 

Grâce à cette nouvelle réflexion et nouvelle vision des choses, je me sens aujourd’hui beaucoup plus heureuse lorsque je fais des achats…et bien oui tout simplement parce que j’en ai vraiment envie et que j’ai une double satisfaction quand je sais que j’ai utilisé mon argent de façon rationnelle. 

Je redonne aussi une véritable valeur aux objets et à tout ce que j’achète. 

Des économies ! Alors bien sûr comme tout, on ne peut pas être à 100% conscient et en contrôle de sa consommation mais on peut toujours s’améliorer. Il y a toujours des envies d’achats pas vraiment raisonnables, mais de moins en moins, alors si on craque de temps en temps au fond ce n’est pas si grave !

Fais de ton mieux !

En conclusion, si comme moi tu as envie d’opérer un changement,  ces astuces et cette prise de conscience vont te permettre de changer la donne. Je parlerai souvent de l’importance de la « prise de conscience » qui est pour moi le premier pas vers le changement dans n’importe quel domaine. Se rendre compte de “comment on fonctionne”, c’est le premier pas pour changer des comportements que l’on ne veut plus dans sa vie ! Mais je pense que j’en reparlerai bientôt dans un autre article…

Pour aller plus loin 

Il existe aussi plein de livres qui te permettront d’aller plus loin dans ce processus en voici quelques-uns :

  • L’art de la simplicité – Dominique Loreau
  • L’art de l’essentiel – Dominique Loreau
  • La magie du changement – Marie Kondo
  • L’art d’aller à l’essentiel – Léo Babauta

N’hésites pas à partager tes commentaires, tes expériences et pourquoi pas tes astuces !

Share this post

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email